B 1734 DON DE DIEU – Chalutier étaplois

dans Bateaux de pêches/Etaples

Notations

Moyenne des notes
8.8/10

Reportage sur l’ancien chalutier classique en bois « pêche latérale » B 1734 DON DE DIEU lancé en 1936 à Etaples sur mer pour les deux patrons armateur associés Alfred Hagneré et Antoine Ledoux. Ce navire effectua sa carrière sur Etaples puis Boulogne sur mer jusqu’en 1959 où il fut finalement rapatrié à Etaples, désarmé et démantelé après 23 années d’exploitation. (photo Jean-François Bigot)

B.1734 DON DE DIEU: Lougre mixte ponté en bois motorisé de 13m23 sur 5m06, creux 2m, moteur CLM de 50 cv d’origine puis moteur Poyaud de 100 cv après la seconde guerre mondiale, signe indicatif TPIX, jauge brute de 21,34 tonneaux.

Le DON DE DIEU est construit en 1935 à Etaples sur mer, immatriculé le 31 décembre 1935 et lancé le 14 janvier 1936. Les deux patrons armateurs Etaplois de ce navire sont Georges Alfred Hagneré dit « Pa Fred » et Antoine Ledoux « mature ».
Le navire DON DE DIEU pratique la pêche latérale au chalut de fond classique comme tous les navires Etaplois de cette époque sur les cotes de la Manche entre Dieppe et le cap Gris-Nez et débarque le produit de ses pêches pour la vente sur Etaples sur mer puis Boulogne sur mer par la suite au sortir de l’après guerre.

En mai 1940 devant l’avancée Allemande le DON DE DIEU quitte précipitamment Etaples sur mer avec son équipage et les familles à bord pour gagner les côtes Bretonnes où il trouve refuge à Saint Servain à coté de Saint-Malo en Ile-et-Vilaine. Il échappe de justesse à sa réquisition par les Allemands en étant échoué volontairement dans la Rance. L’équipage et la famille du DON DIEU résidera par la suite dans le village de Plesder près de Saint-Malo.
Le chalutier DON DE DIEU évitera aussi sa destruction ou un naufrage pendant cette période de guerre très troublée à cette époque en France. Le DON DE DIEU restera certainement plusieurs années en Bretagne où il exercera la pêche autant que faire ce peux. Le DON DE DIEU certainement toujours absent de son port d’attache Etaplois en juillet 1944 évitera aussi le sabordage en Baie de Canche subit par le reste de la flotille Etaploise revenue à Etaples pendant la guerre dont ses patrons de pêche durent couler leurs propres navires de force sur ordre des autorités allemandes présentes à Etaples sur mer à cette époque.

Le DON DE DIEU est ensuite équipé après guerre d’une passerelle de navigation en bois et d’un moteur plus puissant de 100cv, le DON DE DIEU continue sa carrière à la pêche sans encombre après guerre de 1945 jusqu’à la fin des années 50. Finalement le DON DE DIEU met un terme à sa carrière le 27 juillet 1959 après presque 24 années de bons et loyaux service. Le DON DE DIEU est désarmé, rapatrié à Etaples sur mer et emmené au cimetière à bateaux sur le Verdin près du port où il est finalement dépecé et démantelé le 20 janvier 1960.

Le navire est définitivement sorti de flotte selon l’avis des douanes Françaises le 31 janvier 1960.

Si vous connaissez les membres d’équipage ayant navigué à bord ou d’autres infos concernant ce navire merci!!!. A noter Alfred Hagneré « fils » qui navigua avec son père sur ce navire fera construire son propre nouveau chalutier classique en bois de 17m50 au chantier Jean Lefevre nommé B 2796 LUX TUA en 1957. Alfred Hagneré « pêre » patron du DON DE DIEU était aussi le grand-pêre de Jean-François Bigot (patron Etaplois du chalutier SANCTA ANNA dans les années 80.)

Mots clés :

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Dernières publications dans Bateaux de pêches

B 2847 HOCHE

Reportage photos sur l’ancien chalutier Etaplois B 2847 HOCHE lancé en 1956
0 0,00
Go to Top