B 2657 SAINTE AGNES ET BERNADETTE

dans Bateaux de pêches/Etaples

Notations

Moyenne des notes
8.8/10

B 2657 SAINTE AGNES ET BERNADETTE (2ème du nom) de Jules Delattre dit (Baudet) associé 50/50 sur ce navire avec son beau fils Victor Caron dit « Gros-Tor ». Le Sainte Agnès et Bernadette fut lancé le 23 octobre 1953 à Etaples sur mer et exploité pendant 15 années sur Boulogne sur mer jusqu’en 1968 ou il fut sorti de flotte et détruit à Etaples sur mer. Ci dessous les clichés du SAINTE AGNES ET BERNADETTE pris pendant toute sa carrière (Photo : Philippe Becquelin).

B 2657 SAINTE AGNES et BERNADETTE, chalutier classique en bois « pêche latérale »de 16m50 sur 5m, creux 2m10, moteur Poyaud de 240 cv, jauge brute de 31,98 tonneaux, construit à Etaples sur mer en 1953 au chantier Lefèvre, immatriculé le 2 octobre 1953 à Etaples sur mer et lancé le 23 octobre 1953 pour les patrons armateurs Etaplois Jules Delattre dit « baudet » et son beau fils Victor Caron tous les deux natifs d’Etaples sur mer.

Auparavant ils naviguaient sur le chalutier B 2393 SAINTE AGNES ET BERNADETTE (1er du nom) qui sombra en avril 1953. En effet alors qu’il se trouvait en pêche à Engeness au large de Douvres, le SAINTE AGNES et BERNADETTE des patron Jules Delattre et Antoine Caron, faillit sombrer. Quand les marins remontent le chalut à bord, une mine explose à peine sortie de l’eau. Le chalutier est fortement secoué et plusieurs voies d’eau se déclarent. Fort heureusement aucun des hommes d’équipage n’est blessé. Le patron lance un appel d’assistance à tous les navires pêchant dans les parages tandis qu’il fait mettre tout en oeuvre pour lutter contre l’envahissement de l’eau.
Le bateau fait ensuite route vers Boulogne, escorté par les chalutiers Etaplois SAINT FRANCOIS DE SALES, PETIT PIERRE 2 et NOTRE DAME DU PERPETUEL SECOURS et arrive finalement à Boulogne sur mer. les pompiers Boulonnais alertés l’attendait pour vider les cales à l’aide de leur moto-pompe puis il fut amené sur le grille de carénage au quai Chanzy pour les examens et expertises de la coque et aussi pour chiffrer le montant des éventuels dégats du chalutier.
Les dégâts sont malheureusement trop importants.Il faut se rendre à l’évidence,le navire trop abimé est perdu.Les deux patrons décident rapidement la commande d’un nouveau chalutier qui sera livré 6 mois plus tard: Le B.2657 SAINTE AGNES ET BERNADETTE (2ème du nom) lancé le 23 octobre 1953.

Ce chalutier effectue sa carrière sur Boulogne sur mer pour la débarque et la vente de ses pêches. Hélas les deux patrons décèdent rapidement l’un après l’autre,d’abord Victor Caron en 1954 et Jules quelques années plus tard et ce sont leurs deux femmes prénommées toutes les deux Irma (mère et fille) qui se retrouvent à la tête de ce navire. Roger Delattre (fils de Jules) déja présent à bord commande le chalutier et reprend finalement les parts du navire le 10 mars 1960 et l’exploite encore jusqu’au 31 mars 1968 ou suite à la réception de son nouveau navire nommé B 3049 DANIEL-ROGER, le chalutier SAINTE AGNES ET BERNADETTE est rapatrié sur Etaples sur mer ou il est désarmé. Il sera finalement dépecé et totalement détruit fin 1968 après seulement 15 années d’exploitation.

EQUIPAGE ayant navigué sur ce navire:Jules Delattre (patron et père de Roger Delattre), Roger Delattre (fils de Jules), Victor Caron (patron et père de Roger Caron), Roger Caron (fils de Victor), René Ramet dit « reviens », Henri Codron, Marcel Fournier dit « Madelon »,Michel Gosselin « Beli », Jules Wacogne, Louis Magnier si vous avez d’autres noms merci!!!

Mots clés :

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Dernières publications dans Bateaux de pêches

B 2847 HOCHE

Reportage photos sur l’ancien chalutier Etaplois B 2847 HOCHE lancé en 1956
0 0,00
Go to Top