B 2902 SAINT MICHEL VEILLEZ SUR NOUS – Chalutier étaplois

dans Bateaux de pêches/Etaples

Notations

Moyenne des notes
8.8/10

L’ancien chalutier Etaplois B 2902 SAINT MICHEL VEILLEZ SUR NOUS de Jules Lamour, lancé à Etaples sur mer le 29 septembre 1962 et exploité sur Boulogne sur mer jusqu’au 22 août 1968 où il est victime d’un abordage en mer et fait naufrage heureusement sans faire de victimes après seulement 6 années de carrière. (Ci-dessous le Saint Michel VSN dans le port d’Etaples sur mer venant y effectuer ses réparations annuelles courant des années 60. Photo Philippe Becquelin)

B 2902 SAINT MICHEL VEILLEZ SUR NOUS: Chalutier classique en bois avec gaillard d’avant « pêche latérale » de 19m sur 5m50, tirant d’eau 2m60,moteur Baudouin de 300cv d’origine,1er chalutier Etaplois équipé d’une hélice à pas variable,moteur auxiliaire de 5cv pour le débarquement des caisses de poisson, cale à poisson d’environ 35m3, jauge brute de 48,76 tonneaux, construit au chantier Caloin et Leprêtre à Etaples sur mer en 1962 pour un coût de 270.000 Francs de l’époque et lancé le 29 septembre 1962 pour le patron armateur Jules Lamour d’Etaples sur mer.

Le B2902 SAINT MICHEL VSN fut lancé le même jour que le chalutier B 2901 NOTRE DAME DE LIESSE second du nom d’Emile et Michel Bigot d’Etaples sur mer eux aussi.
Auparavant,Jules Lamour naviguait sur le chalutier classique en bois B 2362 SAINT MICHEL construit en 1946 à Etaples sur mer pour Charles,Ernest et Lucien Lamour puis finalement Jules Lamour en association avec son père Charles Lamour. Ce navire est finalement démantelé à Etaples sur mer suite à l’arrivée du SAINT MICHEL VSN.

Le nouveau chalutier effectue sa carrière sur Boulogne sur mer pour la débarque et la vente de ses pêches. Hélas, le SAINT MICHEL VSN est victime d’un abordage en mer le 22 août 1968.
Au milieu d’une brume intense au large des côtes anglaises, par un cargo navigant à bonne allure. Le navire avec 7 hommes à bord est commandé par Pierre Fait ( le patron armateur Jules Lamour est resté à terre).
L’équipage est surpris par l’arrivée du cargo qui marche à vive allure malgré la brume importante. Le cargo écrase la potence arrière bâbord et provoque une énorme brèche dans la coque , l’eau envahit la salle des machines rapidement laissant juste le temps au mécanicien de remonter sur le pont.
L’équipage descend le radeau de sauvetage à l’eau, le patron arrive à donner sa position rapidement par vhf.
Les chalutiers Etaplois se trouvant sur zone se dirigent vers le lieu de l’abordage. Seules quelques taches de mazout restent à la surface. Le radeau avec les 7 hommes d’équipage à bord commence à dérivé.

Finalement c’est le chalutier B 2976 GLOIRE à MARIE avec Fernand Descharles à la barre qui retrouve et récupère le radeau avec ses 7 hommes à bord heureusement tous sains et sauf.
Aucune victime n’est à déplorer malgré la perte totale du chalutier.
Le patron avertit les collègues présent sur les lieux du naufrage et les autorités par radio.Le GLOIRE A MARIE rentrera le lendemain à Boulogne sur mer avec les 7 rescapés nommés: Pierre Fait (le patron), Emile Wacogne, Pierre Baillet, Pierre Gembre,Michel Lamour, Marcel Lamour et Jean Baptiste Sailly.

Suite à cet évènement, Jules Lamour décide de faire construire un nouveau chalutier.Ce sera le B 3078 MARCEL-MICHEL (prénom de ses deux fils), un navire en bois « pêche arrière » de 18m50, construit au chantier Blamengin de Boulogne sur mer et lancé le 13 novembre 1969.

Mots clés :

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Dernières publications dans Bateaux de pêches

B 2847 HOCHE

Reportage photos sur l’ancien chalutier Etaplois B 2847 HOCHE lancé en 1956
0 0,00
Go to Top