BL 734995 NICOLAS-JEREMY – Chalutier étaplois

dans Bateaux de pêches/Etaples

Notations

Moyenne des notes
8.8/10

Reportage photo sur l’ancien chalutier Etaplois BL 734995 NICOLAS-JEREMY de Bruno Margollé, navire construit au chantier Piriou de Concarneau fin 1989 et exploité sur Boulogne sur mer jusqu’en 2001 ou il est vendu en Irlande pour permettre l’arrivée de son nouveau chalutier de nouveau nommé Nicolas-Jeremy (2ème du nom). L’ex chalutier NICOLAS-JEREMY navigue toujours à ce jour soit près de 30 années depuis sa mise à l’eau sous le nom de MIA JANE.W (Superbe photo du NICOLAS-JEREMY en pêche, prise par Gervais Perrault)

BL 734995 NICOLAS-JEREMY: Superbe chalutier en acier « pont couvert et pêche arrière » de 24m40 sur 7m20, tirant d’eau arrière de 4m, moteur MAN.5.L.23/30.DKV de 750 cv d’origine, jauge brute de 124,07 tonneaux.
Le NICOLAS-JEREMY est commandé le 20 mai 1988 au chantier Piriou de Concarneau en Bretagne pour Bruno Margollé d’Etaples sur mer, il est lancé fin 1989 avec comme marraine Catherine Margollé (l’épouse de Bruno).

Il quitte Concarneau après son lancement le 14 décembre 1989 et il est béni à Boulogne sur mer par l’Abbé Charles le 4 février 1990. A noter, le NICOLAS-JEREMY fut construit en deux étapes, la coque en acier fut construite aux chantiers de la Perrière à Lorient et transférée pour les aménagements et finitions chez Piriou à Concarneau.

Auparavant Bruno Margollé naviguait sur le chalutier acier de 20m40 de 500cv d’origine construit lui aussi chez Piriou en 1983 et nommé BL 562614 CASSEL 2. Ce chalutier fut revendu à Daniel Leprêtre dit « Dany » d’Etaples sur mer en 1989 pour permettre l’arrivée du NICOLAS JEREMY. Le CASSEL 2 fut renommé BL 562614 MARANATHA par Dany Lepretre.

Le NICOLAS JEREMY quand à lui fut à son lancement l’une des plus grosses et puissantes unités modernes de son époque jamais construites pour la marine Etaploise. Il démarra sa carrière au tout début 1990 à Boulogne sur mer écoré par la CME pour la débarque et la vente de ses pêches. Le NICOLAS-JEREMY effectuera une très belle carrière pendant toutes les années 90 avec son patron Bruno Margollé à la barre et son équipage de marins confirmés et expérimentés en étant régulièrement classé parmi les trois premiers sur le podium concernant les mises à terre et le chiffre d’affaire au niveau de la flotille Etaploise.

En mai 1998, la CME obtient une enveloppe de 6620 kilowatts par l’Europe permettant la construction de 13 nouveaux navires. Bruno Margollé décida lui aussi par ce biais de commander un nouveau navire. La commande fut passée pour la troisième fois de sa carrière par Bruno Margollé au chantier Piriou de Concarneau et la construction se déroula en 2000 pour un lancement en 2001.
Bruno Margollé décide de mettre en vente le NICOLAS JEREMY (1er du nom) en dehors de la France pour permettre l’arrivée de son nouveau navire. Celui ci est acquis par un patron-armateur Irlandais qui lui donne le nouveau nom de BOY JASON et l’exploite pendant deux ans. Il sera par la suite cédé en 2003 et sera renommé OCEAN RIPPER 2 S.41 jusqu’en 2007 et de nouveau revendu par la suite et renommé FR.443 MIA JANE.W en Ecosse où il est toujours actuellement de nos jours .

L’ancien chalutier Etaplois NICOLAS-JEREMY (1er du nom) navigue toujours à ce jour depuis son lancement fin 1989 il y a pratiquement 30 ans. Quant à Bruno Margollé, il réceptionna son nouveau chalutier de 24m40 construit aussi chez Piriou à Concarneau en 2001 qu’il renomma NICOLAS JEREMY (deuxième du nom) immatriculé BL 899826. Ce chalutier agé de 18 ans navigue toujours à ce jour en effectuant sa carrière depuis 2001 à Boulogne sur mer écoré par la CME et pratiquant la senne Danoise depuis 2016 avec à son bord ses fils Nicolas et Jeremy et son troisième fils prénommé Vincent qui les à rejoint.

Bruno Margollé devint finalement par la suite président de la CME et pris sa retraite maritime au début des années 2010 après 38 années de carrière à la pêche. Né en mai 1959 et donc agé de 60 ans aujourd’hui, Bruno, patron très connu, apprécié et réputé de la marine Etaploise profite aujourd’hui de sa retraite en compagnie de son épouse Catherine, de ses enfants et petits enfants et réside toujours sur Etaples sur mer dans le quartier résidentiel du Blanc Pavé.
Bruno est un jeune retraité actif voyageant régulièrement avec son épouse mais s’occupant toujours du NICOLAS JEREMY en secondant ses trois fils à terre pour l’avitaillement du navire, l’entretien des chaluts et du matériel de pêche ainsi que du travail administratif et la gestion du navire avec ses problèmes et tracas divers et variés qui ne manquent pas pour faire tourner un tel chalutier de nos jours!!!
Amitiés à lui et son épouse s’ils me lisent!!!

Mots clés :

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Dernières publications dans Bateaux de pêches

B 2847 HOCHE

Reportage photos sur l’ancien chalutier Etaplois B 2847 HOCHE lancé en 1956
0 0,00
Go to Top